Etudes V.R.D.

Arthur – Richard

sont vos interlocuteurs V.R.D.

 

 

 

Les études V.R.D. : A quoi ça sert ?

 

Le pôle spécialisé dans les études V.R.D. (Voirie et Réseaux Divers) intervient pour toutes les prestations de maîtrise d’œuvre, que ce soit en marchés publics ou privés. Notre expertise porte sur des missions d’aménagement du territoire de toutes dimensions, allant du pré-dimensionnement des ouvrages à la livraison de ceux-ci, en passant par la rédaction du cahier des charges et l’établissement des notes de calculs.

L’expérience et la maîtrise technique des ingénieurs du pôle d’études V.R.D. nous permettent d’exercer nos missions dans les domaines de l’aménagement urbain, d’ouvrages routiers et des V.R.D..

Ainsi, nous assumons une réponse adaptée aux projets d’aménagement, d’infrastructures, de parcs d’activités, de Z.A.C. (Zone d’Aménagement Concerté) ou de lotissements, que cela soit en construction neuve ou en réhabilitation de l’espace public ou privé.

 

 

Nous intervenons en plusieurs phases :

o1.

Etudes

Etablissement de différentes études :

faisabilité, techniques et paysagères.

o2.

Administrative

Réalisation des démarches administratives et réglementaires :

permis d’aménager, dossier de création et dossier de subventions.

o3.

Travaux

Direction des travaux jusqu’à leur réception

en synergie avec l’ensemble des acteurs.

La loi sur l’eau : qu’est-ce que c’est ?

Depuis 1992 en France, puis 2015 à l’échelle européenne, la réglementation impose que les projets ayant un impact, si minime soit-il, sur tous types de milieux aquatiques (ruisseau, étang, nappes phréatiques…) soient étudiés et exploités avec la considération des équilibres et des utilisations de l’eau et ce afin de favoriser les projets tout en protégeant l’eau et les espaces aquatiques contre les troubles qu’ils supportent.

Dans cette optique, tout intervenant physique ou moral souhaitant effectuer un aménagement (une Installation, un Ouvrage, des Travaux ou des Activités : I.O.T.A.) en lien direct ou indirect, qu’il soit positif ou négatif, sur un milieu aquatique de toute sorte, doit se prémunir administrativement et se soumettre à la loi sur l’eau. Le dépôt d’un dossier de Déclaration (autorisation de travaux) ou d’Autorisation (arrêté préfectoral) Loi sur l’eau est alors obligatoire. La procédure est définie par les rubriques de la “nomenclature Eau” considérées par le projet.

Sans l’obtention de la validation de ce dossier par l’administration, les travaux de votre projet ne pourront pas commencer. Toute anomalie sur le dossier d’Autorisation ou de Déclaration est susceptible d’engendrer des condamnations administratives et judiciaires (Code de l’environnement).